30 août, 2010

La machine à voyager dans le temps


Par Zeus !!! Pour ses 25 ans, "Retour vers le futur" ressortira dans certaines salles, ainsi qu'en DVD-Blu-Ray avec une tonne de bonus (détail in english ici) .

Série noire

Le cinéaste Alain Corneau a succombé, à 67 ans, à un cancer.

Alain Corneau sur le tournage de "Série noire" avec Patrick Dewaere

France société anonyme (1974)
Police Python 357 (1976)
La Menace (1977)
Série noire (1979)
Le Choix des armes (1981)
Fort Saganne (1984)
Le Môme (1986)
Nocturne indien (1989)
Tous les matins du monde (1991)
Contre l’oubli (1991)
Le Nouveau monde (1995)
Lumière et compagnie (1995)
Les Enfants de Lumière (1995)
Le Cousin (1997)
Le Prince du Pacifique (2000)
Stupeur et tremblements (2003)
Les Mots bleus (2005)
Le Deuxième souffle (2007)
Crime d’amour (2010)

La gueule de l'emploi


Affiches teasers personnages du dernier film de François Ozon "Potiche"

25 août, 2010

Presque tout sur Maurice Pialat


Presque tout ce que l'on veut savoir de et sur Maurice Pialat ici en fichier PDF
Avec des liens internet , des n° de revues et bibliographies.

24 août, 2010

Les infiltrés

Vu

Les gardiens de l'ordre.


Un film d'auteur (oui Nicolas Boukhrief est un auteur) et un polar sombre, assez violent et trés efficace dans le milieu des stups.
Au départ c'est assez difficile de prendre Fred Testot au sérieux, on pense évidemment à Tata Suzanne du SAV, pourtant il ne fait à aucun moment le zouave , et passé dix minutes on s'apperçoit qu'il est finalement bon acteur et que Nicolas Boukhrief a fait un bon choix de casting (on pense au contre-emploi de Jean Dujardin dans "le Convoyeur") et Cécile de France égale à elle-même donc toujours aussi bonne comédienne.


Pour ceux qui croient que les films policiers ne sont seulement que les Experts et Cie...louez ce film et puisque vous y êtes prennez aussi "Police fédérale L.A" et "Serpico".
8.5/10
La phrase: Mieux vaut une petite injustice qu'un grand désordre

23 août, 2010

Les 7 mercenaires

Vu

Les Papy font de la résistance !!!
Alors on récupère tous les actions héros des années 80 ( Sly , Dolph , Mickey, pour les plus vieux) + les nouvelles recrues du film d'action de cette décénie (Jet, Jason, Steve pour les plus jeunes (c'est les 70% des spectateurs faut pas être fou quand même)) , on mélange tout ça dans une ambiance eighties , des armes et des grosses explosions et on obtient "The Expendanbles" .
On en a tous révé un jour, Stallone l'a fait.


Réunir tout ce beau monde! Il est même allé chercher Bruce et surtout son pote Schwarzy (rôle non rémunéré et pris sur son temps de congé).Retrouver ces 3 compères fondateurs du Planète Hollywood (Rambo, Terminator et John McLane) , ça donne quand même (j'irai pas jusqu'aux frissons mais presque), 20 ans dans la tête. Rahh ces souvenirs !!!
L'histoire, on ne peut plus basique , dégomer un général qui fait sa loi sur une île !
Y a une vingtaine d'années il était question (une arlésienne) pour ces mêmes gros bras, alors que leur côte commençait doucement à redescendre , de jouer dans un remake des "7 mercenaires".En voyant le film, j'ai pensé que Sly n'avait pas oublié ce projet.Par exemple Jason Statham joue les James Coburn en roi de la lame (couteau).


J'ai passé un trés bon moment et j'attend la suite Sly !
8/10



20 août, 2010

19 août, 2010

13




Claude Lelouch raconte comment est née sa superstition : "J'avais 20 ans, je voulais baptiser ma société de production Les Films de l'Apocalypse. Mais mon avocat m'a dit que je faisais une grosse connerie. Et là, il a commencé à me faire remarquer que mon nom comptait 13 lettres, que nous étions un 13 avril, qu'il était 13 heures et que 1937 (mon année de naissance) était un multiple de 13... C'est le chiffre du paradoxe, et j'adore ça. Il peut vous réserver le pire et le meilleur, mais personnellement, il m'a prouvé des centaines de fois son efficacité."

« Il a fallu quarante ans pour l’écrire mais j’ai toujours su que j’allais faire ce film. » dit Claude Lelouch à propos de "Ces amours là", qui sort en salle le 15 septembre 2010. Grâce à Valérie Perrin, ce livre, en librairie le 2 septembre (Editions France-Empire), nous propose une immersion exceptionnelle au cœur de la création de cette œuvre qui a si longtemps hanté son réalisateur.


Sortira en parallèlle le carnet de tournage de Claude Lelouch

source Le JDD

18 août, 2010

La dernière interview de Truffaut


En mai 1984, Truffaut rencontrait le critique américain Bert Cardullo, évoquait ses premiers courts-métrages, "Les Quatre cents coups", Rossellini et l’Amérique. Le "New Yorker" publie l’interview en intégralité.

source : Les inrocks et The New-Yorker
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...