20 avril, 2014

la séance de 20h08





Le film se révèle prophétique de l'évolution de la télévision, pas tant par sa vision de la violence à l'écran que par la scénarisation d'émissions décrivant soi-disant la « réalité ». Les divers scandales de « bidonnage » émaillant les émissions actuelles de téléréalité confortent cette analyse de scénarisation à outrance.

On constate de nombreuses similitudes avec le film Running Man de Paul Michael Glaser, qui sort quatre ans plus tard, en 1987. Dans les années 1990, une plainte de l'équipe du Prix du danger fut déposée à l'encontre de Running Man pour plagiat. Le film de Glaser est inspiré d'un roman de Stephen King sorti en 1982 sous le pseudonyme de Richard Bachman, Running Man (The Running Man). Ce roman est lui-même inspiré d'une nouvelle de Robert Sheckley, Le Prix du danger (The Prize of Peril), publiée en 1958. C'est cette nouvelle qui servit de base au Prix du danger. Les plaignants gagnèrent le procès en première instance, perdirent en appel, puis gagnèrent en cassation. Néanmoins, ils eurent beaucoup de mal à obtenir le dédommagement financier demandé (s'élevant à plus d'un million de francs, soit plus de 150 000 euros)[réf. souhaitée]1,2. Pour être complet sur le sujet, il faut préciser que le réalisateur allemand Tom Toelle adapta lui aussi la nouvelle de Robert Sheckley, 13 ans avant Yves Boisset.

La nouvelle a été adapté le premier fois en 1970 par le téléfilm allemand Das Millionenspiel.
Le rôle principal aurait dû être tenu par Patrick Dewaere avant qu'il ne se suicide, quelques mois avant le début du tournage3.
Le film fut tourné à Paris et à Belgrade, en Serbie.

source WIKIPEDIA



6 commentaires:

Laurent Dupuich a dit…

Excellent film, bien mieux que le "Running Man" inspiré d'un bouquin de Stephen King...

Wade Wilson a dit…

Très intéressant, je ne savais pas qu'il y avait déjà eu une adaptation en 1970! Pour ma part, j'aime bien le côté old school flashy de Running Man! ;-)

Laurent Dupuich a dit…

De Paul Michael Glaser (en tant que cinéaste), je préfère nettement, et sans fausse honte, l'épisode "La Corvée" de la série Starsky et Hutch. Pour moi, l'un des moments forts de la série. Peut-être aussi l'un des moins connus... Evidemment, la comparaison entre "Running Man" et "La Corvée" s'arrête là :)

chris a dit…

ce film est prenant dès le début ! et ce côté réaliste prend aux tripes

Willis a dit…

Pour info, Dewaere est mort juste avant de tourner le film de Lelouch "Edith et MArcel", mais c'est vrai qu'il devait tourner aussi LE PRIX DU DANGER juste après, Yves Boisset en parle dans les bonus du DVD.

Laurent Dupuich a dit…

Ahhh, Dewaere. Mon acteur français préféré. "Série Noire", "Le mauvais Fils", "Paradis Pour Tous". Il avait ce grain de folie qui lui permettait d'endosser les rôles les plus difficiles...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...